AGORA EXPO DÉMARRAGE DES INSTALLATIONS FRAGMENTS & ARCHIPELS

Notre installation fragments archipels montre le processus organique, complexe, diffracté, juxtaposé ou emboîté de l’architecture, là où chaque fragment est capable d’un avenir en devenir.

L’ENTRE DEUX  LE SEUIL, LES PARTICULES, LES FRAGMENTS ET L’ARCHIPEL

« Le seuil peut être comparable à un espace neutre mais symbolique qui serait le champ de démarcation entre deux territoires. L’Intérieur est considéré comme un espace connu, maîtrisé. L’Extérieur est un espace infini, indéterminé, à découvrir. Le seuil marque le passage entre ces deux univers, entre ce qui est ici de ce qui est là, « cette rive » (shigan), la rives des vivants, de l’ « autre rive » (higan) celle des morts. Dans ce sens, le seuil est un espace qui n’appartient ni à ce côté ni à l’autre. Le Ma 間 en est le prolongement spatio-temporel. Son kanji symbolise un soleil  entouré par une porte.  Il signifie l’intervalle, l’espace, la durée, la distance. Non pas celle qui sépare, mais celle qui unit.  On ne sature jamais l’espace, l’équilibre entre le contenant et l’espace qu’il contient est crucial. » K.Kuma

PARTICULES ET FORMES

L’agence Kengo KUMA »rend un hommage aux modénatures des zelliges marocains en leur donnant de la profondeur, une troisième dimension. La forme géométrique élémentaire est dessinée sur une surface plane. Chaque élément en deux dimensions est retiré de la surface pour se positionner dans l’espace. Par un jeu d’emboitement, ainsi qu’un travail sur l’assemblage et la répétition, ces « particules » composent une forme complexe qui semble sans limite. »

BIENNALE DE RABAT LA GRANDE EXPOSITION : SAVE THE DATE 14.15.16 SEPTEMBRE 2018 

ENTRE DEUX, entre Afrique et Europe, entre terre et mer, entre connu et inconnu, entre nos doutes et nos certitudes, entre deux rives.
Notre équipe vous invite, à la grande exposition du 14 au 16 septembre 2018.

ENTRE DEUX  MANUEL MATEUS

Dans le cadre de la biennale de Rabat AGORA, notre équipe de commissariat a interviewé l’architecte Manuel Mateus sur sa notion de l’ENTRE DEUX

RABAT VILLE LUMIÈRE,  CAPITALE CULTURELLE

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, a donné ses hautes instructions pour l’aménagement du site exceptionnel de la vallée du Bouregreg, un aménagement digne de Rabat, capitale culturelle du Maroc, dotée d’un théâtre actuellement en construction, œuvre d’art de la défunte architecte Zaha HADID, ainsi qu’avec le réaménagement du musée des Archives Nationales et de celui de l’Archéologie. Cet aménagement, aujourd’hui en phase de finalisation, se veut respectueux du caractère rare et prestigieux de ce site historique.
Tout en prêtant attention à sa préservation, il a d’abord fallu faire preuve de créativité et d’audace.

NO PASARA LEILA ALAOUI Du 23 au 25 MARS

Une exposition qui nous fait «ressentir pendant quelques secondes le point de vue des migrants».

PRÉFIGURATION DU 23 MARS AU 16 SEPTEMBRE

AGORA est une préfiguration, un work-in-process et un work-in-progress, pas de thèse ni d’antithèse et certainement pas de synthèse, une aventure où nous explorons des hypothèses d’études sans certitudes.
Ceci est le projet d’une jeunesse avec une grande hardiesse et beaucoup de maladresses.

πόλις POLIS

Agora nom féminin (du grec ἀγορά). Dans la Grèce antique, l’agora désigne le lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité. C’est une composante essentielle du concept de polis. De nombreuses écoles philosophiques s’étaient implantées sur l’agora comme le lieu urbain fondateur et essentiel de la communauté.

TERRITOIRE  LA VALLÉE DU BOUREGERG

Entre sédentaire et nomade, entre terre et mer, connu et inconnu, entre uniformisation et singularité, entre la disparition des frontières culturelles et la persistance de la mémoire, AGORA accompagne la métamorphose du territoire de la vallée du Bouregreg. Photo M.Laouli

WORKSHOPS TRAITS D’UNION

En partenariat avec l’Ecole d’Architecture de l’UIR,  la biennale investit l’espace public par l’installation de structures éphémères invitant les citadins de Rabat et Salé à une nouvelle expérience de l’espace du fleuve. Les structures sont conçues par les étudiants de l’IUR et le Collectif Parenthèse.

DÉMARRAGE DES WORKSHOPS DE LA BIENNALE

La scénographie emprunte à la ville son atmosphère visuelle et sonore qu’elle transforme en un ensemble d’images pour nous faire réfléchir sur le sens de l’ENTRE DEUX, un thème qui résonne singulièrement dans ce territoire.

Ouagadougou Beyrouth Tokyo Mexico 4 FILMS DE L’ARCHITECTE YOUSSEF TOHMÉ

L’ESPACE PUBLIC est inébranlable, indocile et fragile, prévisible et indéfectible, il est la projection de notre détresse et le reflet notre allégresse

AGORA INFRASTRUCTURE CULTURELLE

Elle offre un regard nouveau sur le territoire de la vallée du Bouregreg et pose une question fondamentale :
Comment l’infrastructure peut revenir à son rôle le plus substantiel : créer le lien social ?

SOUS LE PONT HASSAN II

Sous le pont et sur la rive de Rabat, AGORA EXPO est un espace de plus de 7000 m² inondé par le son de la ville et de sa circulation. L’exposition embrasse ce chaos et ne le considère pas comme une contrainte mais comme une source d’inspiration révélant la nature profonde de l’espace public au Maroc.

INFRA-STRUCTURE  INFRA-SOCIALE INFRA-CULTURELLE

«Il s’agit de créer ici un ouvrage unique qui s’adresse au fleuve. Cette structure est délicate et sophistiquée. Sculptée dans le béton clair, elle varie continûment le long de ses membrures», Marc Mimram.

MAI.09.2018

AGORA IN PROGRESS DÉMARRAGE DU WORKSHOP FRAGMENTS

Notre équipe de commissariat remercie Kengo Kuma et Mathieu Wotling pour ce workshop passionnant, l’ENA Ecole d’Architecture Nationale de Rabat et tous les étudiants qui ont participé à la fabrication de cette installation, un grand merci à Jet Contractors pour leur aide inestimable.

MAI.08.2018

Conférence « ENTRE DEUX » Kengo Kuma 14h00

DJIBRIL DIALLO COMITÉ SCIENTIFIQUE ET DE RECHERCHE

Journaliste, écrivain, mauritanien, spécialiste de l’Afrique et du monde arabe,correspondant du journal émirati Al Itihad. Militant des Droits de l’Homme, il a coordonné et présenté nombre d’émissions sur Radio Citoyenne, en Mauritanie, son pays d’origine. Il a co-rélaisé «CHOUCHA, une insondable indifférence», avec la cinéaste Sophie Bachelier, Ce film a reçu le prix du meilleur documentaire du festival Vues d’Afrique à Montréal, en 2016.

MARS.25.2018

ESPACE PUBLIC

Les espaces publics ne fabulent, ne flattent, ne hâblent, et ne mentent pas, ils nous révèlent et révèlent avec eux la portée de notre culture.
Ils révèlent notre détresse et notre allégresse notre appauvrissement culturel et notre force spirituel, notre volonté de la vie et notre désarroi de la ville.
Alors à qui appartient l’espace public ?

MARS.24.2018

LIMITES

Les limites de l’espace public peuvent être physiques, fonctionnelles ou symboliques. Elles changent selon les usages. D’où le risque à les fixer de façon trop rigide, interdisant de ce fait, des appropriations diverses et vivantes. Films : Youssef Tohmé

MARS.25.2018

HOMMAGE LEILA ALAOUI

AGORA rend hommage à Leila Alaoui photographe et vidéaste franco-marocaine. Elle est grièvement blessée par balles à la terrasse du Cappuccino le 15 janvier 2016 lors des attentats de Ouagadougou, au Burkina Faso, où elle réalisait un reportage pour Amnesty International. Les études de Leila Alaoui montrent les réalités sociales et nationales dans un mode d’expression aux confins du documentaire et des arts plastiques. Elle travaillait sur les identités culturelles et les migrations en créant des installations vidéo, des reportages et des photographies de studio, notamment dans un studio mobile qu’elle installait au plus près des lieux qu’elle voulait illustrer.

MARS.24.2018

CONFÉRENCE YOUSSEF TOHMÉ

AGORA DÉBATS PONT HASSAN II

MARS.25.2018

CONFÉRENCE DRISS KETTANI

AGORA DÉBATS PONT HASSAN II

MARS.24.2018

DÉBAT INAUGURAL A qui appartient l’espace public ?
Débat animé par Joseph Nasr
Said Zarrou – Directeur Général de l’Agence Pour l’Aménagement de la Vallée du
Bouregreg
Marc Mimram – Architecte du pont Hassan II
Selma Zerhouni – Architecte Journaliste de la revue AM
Michèle Larue-Charlus – Docteur en
philosophie Déléguée d’agora Bordeaux
Farrokh Derakhshani – Directeur du prix
Aga Khan pour l’architecture
Boubacar Seck – Architecte

MARS.23.2018

LA BIENNALE DE RABAT DÉMARRE !

VEN.23.MARS.2018 à 15h00

INAUGURATION

Said Zarrou Directeur Général pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg

Abdelahad Fassi Fehri Ministre de l’Aménagement du Territoire
National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville

Mohamed Mhidia Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra

MARS.20.2018

RIVE DE RABAT INSTALLATION COMPLETED Collectif Parenthèse / IUR

FEV.08.2018

Cette question est notre élan philosophique et le point de départ de notre biennale.

Socrate a posé les fondements de l’AGORA, l’espace ouvert, civique, expression de la citoyenneté et de l’urbanité. Or c’est au sein même de cette AGORA qu’il sera condamné à mort. « Criton, nous devons un coq à Esculape. Payez cette dette, ne soyez pas négligents.» Qui peut interpréter, avec certitude, les dernières paroles de cet amoureux de la sagesse.
Tragédie ou comédie, son procès demeure une énigme, où Socrate, avec un coup de génie, a placé éternellement l’espace public au cœur de l’Histoire de l’Humanité.

JAN.10.2018

ENTRE INDIVIDU ET COLLECTIF

Dans le cadre de l’exposition « A qui appartient l’espace public ? » nous projetterons quatre films de l’architecte libanais Youssef Tohmé : Mexico, Beyrouth, Ouagadougou, Tokyo. A travers des confrontations géographiques sociales et architecturales, les films manifestent la fragilisation des existences individuelles et collectives soumises aux flux permanents de la métropole. Ils démontrent le rapport de force entre la ville et l’usager pris entre sa liberté individuelle et son appartenance à un collectif.
« Violent, politique, contraignant, libéré, menacé, partagé, respecté…L’espace public doit rester complexe.

DEC.20.2017

JOSEPH NASR COMITÉ SCIENTIFIQUE ET DE RECHERCHE

Architecte libanais et docteur en philosophie. Professeur associé à la faculté des Beaux-Arts et des Arts appliqués de l’USEK (Université Saint-Esprit de Kaslik) au Liban, dans le département d’Architecture, responsable de la Commission doctorale et chef de département Design. Membre-chercheur du laboratoire de recherche GERPHAU (Groupe d’Études et de Recherches Philosophie Architecture Urbain) en France, Joseph Nasr est un chercheur particulièrement actif dans le domaine de l’architecture et de la philosophie, deux disciplines en osmose et à la genèse de notre «savoir habiter» et de notre «être à l’espace».

JUILLET.02.2016

ELIAS GUENOUN & ECOLE D’ARCHITECTURE DE VERSAILLES

Démarrage du workshop Métamorphose : Espace domestique

SEPT.2013

PRIX AGA KHAN POUR L’ARCHITECTURE

Pont Hassan II remporte le prix Aga Khan d’architecture, l’un des plus prestigieux prix d’architecture dans le monde.